Contenu principal

contact


Emilie Compigne


Par téléphone
04 71 63 85 02
06 15 84 36 98


Par mail

Emilie Compigne

Pôle développement, qualité, Observation Touristiques

En tant que responsable du Pôle développement, qualité, observation touristiques, Emilie anime une équipe de 4 personnes qui conseille les professionnels du tourisme dans leurs projets d’entreprises en création ou en développement. Elle accompagne les porteurs de projets publics et privés, suit les projets d’aménagements touristiques et anime la filière patrimoine de l’e‑mag du site grand-public.

Emile Compigne © Hélène DELRIEU - Cantal Destination

Son Questionnaire de proust détourné

 

Dans votre métier / activité liée au tourisme, ce qui vous passionne ?

Les rencontres avec des femmes et des hommes amoureux du Cantal, fondamentalement convaincus que c’est l’endroit où ils veulent vivre, créer, fonder une famille, s’épanouir.


Un talent, une qualité ?

L’écoute, essentielle pour bien cibler les besoins de chacun.

 

Le lieu le plus emblématique du Cantal, selon vous ?

Le Viaduc de Garabit, grand-frère de la Tour Eiffel, majestueux et discret à la fois, si peu valorisé.

 

Votre héros, exemple à suivre dans le domaine du tourisme ?

La renaissance touristique de la vallée de Dienne, grâce à la création d’hébergements remarquables, portés par des prestataires passionnés.

 

Votre personnalité / personnage cantalienne préférée hors secteur touristique et politique ?

Elise Rieuf : une femme… évidemment ; pionnière dans son art… naturellement ; pour l’huile "Conversation dans la neige"… que je rêverais d’accrocher chez moi !

 

Vos plus belles vacances ?

Le Cameroun : si différent, si complexe, si riche à sa manière…

 

Un truc, une astuce d’expert à partager ?

Se mettre en permanence à la place de son client pour prendre les bonnes décisions.

 

Et si… (votre espoir pour le tourisme cantalien)

Et si Jean Viard, sociologue spécialiste en tourisme, avait raison : “La motivation première qui pousse les gens à bouger reste la même : se débrancher, échapper à la contrainte sociale, retrouver ce qui nous manque le plus : la saisonnalité, les fleurs, la nature. D'où le succès actuel du Cantal, non-lieu touristique par excellence et, paradoxalement, futur must.” (L’Echo touristique, mars 2013)

 

 

A lire également

  • Laurence Lescure

    Laurence est chargée des statistiques et études de l’observatoire départemental du tourisme. Elle gère également le label ... Voir la suite

  • Elisabeth Albiol

    Pour mieux commercialiser votre hébergement par la reconnaissance de ses qualités, Elisabeth qualifie votre offre touristique ... Voir la suite

  • Claire Borel

    Claire est en charge des supports de communication et du suivi administratif du pôle Développement. Elle pilote la gestion et ... Voir la suite