Contenu principal

Je suisPro du tourisme

contact


Aurélie Lajarrige


Par téléphone
04 71 63 85 00


Par mail

Sur Google +

Photos numériques, caractères et qualités

Mis à jour le 05/07/2017

Améliorer l’esthétique de votre communication passe par l’amélioration de vos photos. Quand celles-ci sont belles, cohérentes avec votre contenu, vos lecteurs sont séduits. Prises avec un téléphone, un appareil photo compact ou reflex, les qualités et caractéristiques techniques de base d’une photographie numérique sont facilement identifiables : pixels, compression et résolution.

puy Mary avec zoom à 1 200 % © Pierre Soissons - Cantal Destination

Taille de l’image : les pixels

Une image numérique est la juxtaposition de tout petits carrés d’une seule couleur : les pixels.

Le pixel (px en abrégé) est l’unité de base d’une photo numérique. Avec un zoom suffisant, on voit apparaître chaque pixel d’une seule et unique couleur.

Une photo plein écran pour le web doit avoir approximativement 1 250 pixels de large par 800 de haut soit 1 000 000 pixels (un million de pixels). En l’occurrence, on dit 1 mégapixel (Mpx ou MP).

La taille : largeur et hauteur en nombre de pixels d’une photo est une donnée essentielle.

Repères : Un smartphone « entrée de gamme » permet de prendre des photos de 2 mégapixels (1 800 x 1 200 px). Un appareil reflex numérique « quasi-pro » est à 24 millions de pixels (6 000 x 4 000 px).

Format et compression

Les appareils photos numériques proposent deux formats de fichiers pour enregistrer les photos :

  • Jpg ou jpeg. Ce format permet de comprimer les photos et donc d’avoir des fichiers plus légers. On prend plus de clichés avant de saturer la carte mémoire. C’est aussi le format le plus universel reconnu par tous les logiciels de traitement d’images, tous les navigateurs web et même par votre lecteur DVD.
  • Raw. Ce format très haute définition conserve l’intégrité de chaque pixel et génère des fichiers plus lourds : plusieurs mégaoctets. Le format de prédilection des amateurs éclairés et des photographes professionnels.

Il existe d’autres formats permettant de travailler les photos. Les plus connus et les plus importants sont tiff, gif, png et les formats natifs de chaque logiciel de traitement (psd pour Photoshop, pfi pour Photofiltre, xcf pour Gimp…) qui ne sont pas toujours compatibles entre-eux.

Put Mary avec une compression maximale © Pierre Soissons - Cantal Destination

La compression permet d’unifier les pixels voisins de couleurs similaires en une seule et même couleur. La qualité de l’image diminue et le poids du fichier aussi. Pour le web, la qualité recommandée se situe autour de 80 %. Le poids du fichier est alors moins important sans dégrader l’impression visuelle. Les images correctement compressées mettent moins de temps à s’afficher. Votre site web est réactif (les temps d’attente sont réduits) pour les internautes, mobinautes et pour les robots des moteurs de recherche.

 

Attention : un fichier image, c’est comme une montgolfière. Si on lâche des pixels, du lest, on ne peut plus les récupérer par la suite. L’opération de compression est irréversible.

 

Largeur

hauteur

Format

Poids

5037

3007

tiff

43 Mo

png

36 Mo

1800

1200

jpeg sans compression

6 Mo

jpeg avec compression maximale - qualité : 10 %

0,6 Mo

1200

800

jpeg avec compression pour le web – qualité : 80 %

0,2 Mo

3 résolutions du puy Mary © Pierre Soissons - Cantal Destination

ImprESSION des photos

Une carte postale a un format traditionnel de 15 centimètres par 10. Pour une bonne impression, les pixels doivent être suffisamment petits et denses pour que l’œil ne les distingue pas. Cette « densité » est appelé résolution.

Pour l’impression, cette résolution doit être de 300 pixels par pouce (en anglais dots per inch : DPI). Décryptons :

  • Le pixel, maintenant on sait : le petit carré d’une seule couleur.
  • Le pouce est une dimension informatique : 1 pouce = 2,54 centimètres.

Ainsi, un carré de 2,54 cm de côté doit contenir 300 pixels de haut et 300 pixels de large pour être en 300 dpi.

 

Notre carte postale de 15 x 10 cm mesure aussi 5,90 (= 15 cm / 2,54) x 3,93 pouces.

Pour notre impression à ce format en 300 dpi, il faut alors un fichier de : 1 770 (= 5,90 x 300) x 1 179 pixels.

Notre fichier initial de 1250 x 800 px est donc insuffisant. Il peut être imprimé en 10 x 6 cm environ sans paraitre ni flou ou ni pixélisé.

 

Sur le web, il faut être attentif à la taille (hauteur et largeur en pixels), au taux de compression et au poids en kilo-octets des images plutôt qu’à la résolution qui n’a pas d’influence sur la qualité d’affichage à l’écran.

 

Des outils gratuits en ligne

  • Photoshop on ligne : pas d’installation, un premier pas dans l’univers du plus célèbre des logiciels de traitement d’image ;

Une image vaut mille mots.

Confusius

A lire également